Glaces, quand tu nous tiens

L’été dernier, Mixeur vous proposait une tournée spéciale glaces. Hormis le kiosque de La Bulle au Carré absent pour cause de réaménagement du carré Saint-Louis, le parcours est toujours valable et recommandé! Avec en prime, deux nouvelles adresses.

LArmoire a glacesL’ARMOIRE À GLACES. Inutile de réécrire l’histoire de Nadia Aubert et de David Bureau fort bien relatée sur leur page Facebook. La boutique (ex-crèmerie et chocolaterie Mademoiselle Gabrielle), ouverte il y a un an, attire en journée les jeunes mamans du quartier accompagnées d’amies et de bébés bondissants sur les genoux, des travailleurs et des résidants du quartier.

Le lieu propose une vingtaine de places (avec trois tables installées à l’extérieur très convoitées) et évolue confortablement, au gré des observations des habitudes de la clientèle. Café (du microtorréfacteur Saint-Henri), grilled cheese et glaces sont les trois grands axes de la boutique. Aussi, le midi, l’on peut choisir un combo à 10,50 $ comprenant une salade ou une soupe, un grilled cheese conçu avec un fromage québécois (Alfred le Fermier) et une petite boule de glace (14 saveurs avec les sorbets) mise dans un verre à shooter. Biscuits, muffins, citronnade, thé ou café glacés maison, brownies sans gluten (Mi&Stu) et gaufres (Engaufrez-vous) garnissent les comptoirs.

La production de glaces artisanales de type gelato a démarré en avril dernier, après à une formation et quelques bons conseils avisés auprès du chef pâtissier Roland Del Monte, Meilleur Ouvrier de France (MOF) glacier. De nouvelles recettes de glaces (comme au lait de riz) et de nouvelles saveurs (comme celles à base de lait sans lactose déjà offertes au chocolat par exemple) vont être développées. L’objectif ? Être créatif et « éduquer » au bon goût des glaces.

Goûtée et aimée : la glace à base de l’assemblage Espresso God Shot fourni par le Café Saint-Henri.

L’Armoire à glaces : 6220 rue St-Hubert, Montréal | 514 276-0777 | larmoireaglaces.ca

 

Chez Vicenzo

CHEZ VINCENZO GELATERIA. À 19 ans, Vincenzo Vinci avait déjà sa petite crèmerie à Laval. Mais juste un commerce de revente, où rien n’était fait sur place. Après des études en psychologie, quelques années à travailler avec son père (concessionnaire automobile), puis une bifurcation vers la banque et le courtage en gaz naturel, Vincenzo trouve que son indice du bonheur est bien bas en cette fin d’année 2010 et que la crèmerie… Ah oui, ces glaces italiennes qu’il déguste chaque fois qu’il séjourne en Calabre, région italienne d’où il est originaire.

Il a alors quitté son emploi, recherché du financement, trouvé un local à Montréal et est parti suivre une semaine de cours intensif à la Carpigiani Gelato University à Bologne. En plus de cette formation destinée à ceux qui veulent ouvrir une crèmerie, il a peaufiné sa technique pendant un mois auprès de M. Mercuri, un Calabrais installé à Falerna, qui tient une gelateria depuis 43 ans et qui a gagné de nombreux prix pour ses glaces.

Ouverte depuis la fin de mai, la gelateria de Vincenzo Vinci fait déjà des émules (grâce aussi à sa présence sur les réseaux sociaux que sa conjointe « anime »). Mais les glaces sont bonnes. Vraiment. Avec une texture hyper onctueuse et étonnamment sans œuf. Le secret ? Un cycle de pasteurisation lancé plusieurs heures avant d’y ajouter les saveurs (un peu comme s’il travaillait à partir d’un canevas). Pour le moment, il continue d’apprivoiser les bases acquises et proposent de grands classiques italiens (noisette, pistache, gianduja, torrone, biscotti, stracciatella…) faits avec des produits qu’il importe.

Tous les parfums ont d’ailleurs cette particularité en bouche propre aux glaces italiennes : des notes d’amande (noyau, amaretto…) qui se manifestent subtilement en arrière du palais. Un goût vraiment caractéristique, très culturel. Les mariages italo-québécois (courge, saveur cabane à sucre, etc.) viendront plus tard, lorsque notre glacier aura trouvé son rythme de croisière parmi ses déjà 18 saveurs qu’il compte alterner aux deux semaines. À venir : des glaces aux œufs, des glaces à base de chocolat et des brioches de gelato.

Goûtés et aimés : noisette, pistache, gianduja, torrone, biscotti, stracciatella, sorbet mangue…

Chez Vincenzo Gelateria : 500 rue Villeray, Montréal | 514 508-5031 | chezvincenzo.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *