Profession: importateur privé

Image: Oenopole

Quand vient le moment de choisir une bonne bouteille, on hésite toujours un peu; on essaie de se souvenir de ce petit gamay ou de ce beau pinot, bus goulûment au restaurant dernièrement. On passe à la Société des alcools du Québec (SAQ) et l’on découvre que la bouteille existe bien, mais « en importation privée ». Là, on hésite encore, « privé » rimant souvent dans l’esprit des consommateurs avec « hors de prix ». Erreur.

Les importateurs de vins qui travaillent au Québec ne sont surtout pas dans ce domaine pour s’enrichir outrageusement. On parle plutôt de passion, de curiosité, de générosité. Armé de son petit tirebouchon et d’un pif hors du commun, l’importateur privé de qualité sautille de vigne en vigne, ici et là sur la planète, essayant de dénicher un cépage intéressant, une cuvée exceptionnelle ou un assemblage dynamisant. Il établit des liens très serrés avec les vignerons, casse la croûte avec eux, va parler aux ceps, flatte quelques barriques, respire, regarde, écoute et goûte. En Grèce, en Italie, en France ou en Australie (quand il a les moyens, c’est-à-dire rarement), en fait partout où il y a vendanges, il va de salon vinicole en foire-exposition, de chais en cave coopérative. Quand il trouve quelque chose de vraiment intéressant, il achète.

Après, tout est affaire d’importation super privée, puisque la SAQ rapportera le tout chez nous. Ce que vous payerez ne va pas nécessairement dans la poche de l’importateur, ni dans celle du vigneron d’ailleurs.

Ici, de nombreuses petites maisons et quelques gros canons enrichissent le répertoire de la SAQ. On peut acheter chez eux des biberons hors du commun à condition de commander à la caisse, en général six ou 12 bouteilles. Ensuite, le tout est livré à la succursale la plus proche.

Je vous suggère quelques maisons recommandables où travaillent des gens passionnés, curieux et généreux. Comme, en règle générale, ils préfèrent toujours une bouteille de Chambolle-Musigny à de la Badoit, ils ont développé un sens très aigu pour tout ce qui est vins nature, bios, biodynamiques ou autres vins vivants.

Rézin – (514) 937-5770
Œnopole – (514) 276-1818
La QV – (514) 504-5082
Glou – (514) 978-7216
Primavin – (514) 868-2228
Maître de chais – (514) 658-9866
Planvin – (514) 678-8777
Vini Vins – (514) 993-3727
wardetassociés.com (514) 290-2079


4 commentaire(s)

  1. Bonjour,
    Très content de voir ce petit article sur l’importation privée, à laquelle nous avons le plaisir de contribuer. Fils et petite-fille d’un expert en vin, nous importons quelques rares vins et un Champagne de France et d’Italie, de domaines familiaux aux petites productions, en culture biologique ou raisonnée. Avouons que la SAQ ne nous facilite pas toujours la tâche, sans parler des prix, quand elle ne met pas carrément la main sur nos vins, comme ce fut le cas avec le Domaine Claude Dugat.
    Mrc H. Choko

  2. Excellent article, bravo! C’est souvent chez l’importateur privé ou au restaurant qui donne dans l’IP que je trouve mes plus grands coups de coeur.
    J’ajouterais à la liste Importation Syl-Vins, qui a de beaux bijoux dans son portefeuille, dont le morgon Domaine du P’tit Bellevue, qui m’a convertie à l’appellation (outre Lapierre, on s’entend).

  3. M. Testet, vous avez oublié l’Espagne! Des petites perles que Passion Gourmet fait découvrir au Québec depuis cinq ans! José Lopez peut vous partager sa passion et la culture derrière ce marché négligé en pleine explosion!!
    Et pour appuyer cet énoncé, je souligne pour 2012 en gastronomie qu’on vient de nommer El Celler de Can Roca. « meilleur restaurant *** Michelin au Monde »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *