Résurrection à Saint-Henri

H4C4

Photo:Fannie-Laurence Dube-Dupuis

Dany Bolduc et sa brigade travaillaient autrefois dans une minuscule cuisine, celle du Réservoir. Puis, ils ont arrêté de cuisiner, ce qui, dans le métier, signifie qu’ils étaient morts. Ils viennent de ressusciter dans Saint-Henri, au sud-ouest de Montréal, dans une grande cuisine. H4C, le nom de l’endroit, est inspiré du code postal de la place Saint-Henri, cœur du quartier.

Cette résurrection a eu lieu dans une ancienne banque, recyclée en bureau de Postes Canada, puis, aujourd’hui, en un très beau restaurant.

Beau à l’œil d’abord, décor brasserie chic, lumineux comme les succursales de banque peuvent l’être quand elles sont retravaillées par des gens talentueux, dans ce cas-ci les architectes Chantal Paradis et Marc-André Vallée, tous deux copropriétaires. Rien de prétentieux, beaucoup de confort et quelques clins d’œil complices, comme cette salle des coffres reconvertie en cave et remplie d’irrésistibles bouteilles par le sommelier Francis Arkinson.
Très beau ensuite, et bien sûr avant tout, dans les assiettes. Des entrées vivifiantes : mousse de foie de volaille caramélisée, amélanchiers, vinaigre balsamique ou salade de jeunes pousses, courgette, concombre, radis, haricots. Réussir une assiette vivifiante avec des choses aussi insignifiantes que du radis, du concombre et de la courgette révèle un talent certain et mérite d’être souligné.

H4C

Photo:Fannie-Laurence Dube-Dupuis

 

Talent et travail aussi évidents dans cette douillette pieuvre grillée, accompagnée d’artichauts, crème de fenouil, gnocchi, ou dans ce maquereau, crevettes grillées, pomme de terre, chorizo, piquillo, tomates confites.

On sent le succès aux portes de cette maison. Ce sera très bien qu’il y entre.

leH4C.com
538, place Saint-Henri – (514) 316-7234


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *